Virtualisation

Définition

La virtualisation consiste à faire fonctionner une machine dite « virtuelle » (serveur ou poste client) sur une machine physique (appelée « système hôte »). Plusieurs machines virtuelles peuvent fonctionner simultanément au sein d'une seule ou d'un ensemble de machines physiques. On les appelle « Serveurs privés virtuels » (soit « Virtual Private Servers » abrégé en « VPS ») ou « Environnements virtuels » (« Virtual Environment » abrégé en « VE »). Dans la pratique, il s'agit de faire fonctionner plusieurs systèmes d'exploitation (Windows, Mac OS, Linux, etc) sur un même système hôte ayant son propre système d'exploitation.

Intérêt

Poste client

Windows XP, Mac OS X et Haiku virtualisés sous GNU/Linux

L'utilisation typique de la virtualisation d'un poste client consiste à pouvoir simuler un autre système d'exploitation que celui du système hôte, soit en développement à des fins de tests d'une application dans d'autres environnements, soit en utilisation courante afin de permettre le fonctionnement d'une application non disponible pour le système d'exploitation du système hôte.

Serveur

Concernant les serveurs, la virtualisation permet de partager les ressources inutilisées d'un système hôte (souvent sous exploité pour une consommation énergétique équivalente), d'isoler sur un même système hôte différents services qu'il est souhaitable de ne pas faire cohabiter pour des raisons de stabilité ou de sécurité, de faciliter les redimensionnements de plateformes en déplaçant simplement un serveur virtuel d'un système hôte à un autre, en bref, de réduire considérablement les coûts tant matériels qu'humains.

En résumé

Les avantages de la virtualisation par rapport à des infrastructures classiques sont les suivants :

  • Optimisation des ressources
    • Répartition des charges en fonction du parc de machines
  • Mise en production et migration simplifiées
    • De l'installation en pré-production à la livraison
  • Réduction des coûts matériels par mutualisation
    • Énergie, entretien, compatibilité
  • Sécurisation et isolation au sein d'un réseau
    • Système hôte invisible pour l'attaquant
  • Redimensionnement transparent
    • Déplacement à chaud d'un serveur virtuel sur un nouveau serveur physique

Nos compétences

Nous utilisons trois techniques de virtualisation que nous déployons suivant les spécificités et besoins de chacun de nos clients :

  • Par isolation noyau (OpenVZ)
    • + Technique peu onéreuse
    • + Hautes performances par accès direct aux ressources du système hôte
    • - Malgré son nom, l'isolation n'est pas complète
  • Par hypervision de type 1 aussi appelée « Paravirtualisation » (Xen ou KVM)
    • + Méthode la plus performante
    • - Plus contraignante et onéreuse
  • Par hypervision de type 2 (VirtualBox ou VMware)
    • + Isolation et compatibilité parfaites par émulation matérielle
    • - Performances très en dessous des deux précédentes techniques
    • - Coût de la licence dans le cas de VMware

Ces différentes techniques de virtualisation, complétées par nos solutions de clustering, vous assureront une très haute disponibilité de quasiment 100% des services délivrés par votre parc de serveurs et vous simplifieront à l'extrême l'évolution de vos besoins en terme de puissance de calcul ou de stockage de vos données.

Téléchargements

Vous trouverez ci-dessous l'ensemble des documents concernés par cette page :


Raccourcis